Responsable Technique Terrain en AMD – Afrique de l’Ouest

post -
Publié le 22 décembre 2020

MAG recherche pour ses activités  un Responsable Technique Terrain en AMD – Afrique de l’Ouest

(Poste volant)

La rémunération pour ce poste est de 66 004 £ par an (environ. $87,978 USD) toutes indemnités comprises.

À propos de MAG :

MAG sauve des vies et prépare l’avenir en travaillant avec de nombreux acteurs pour reprendre des terrains contaminés par des restes de guerre, pour réduire le risque quotidien de mortalité ou de blessure auquel sont exposés les civils et pour créer un environnement sûr et propice au développement. En 1997, MAG, en tant que membre fondateur de la Campagne internationale pour l’interdiction des mines antipersonnel, a partagé le prix Nobel de la paix. Notre vision est un avenir sûr et sécurisé pour les hommes, les femmes et les enfants touchés par la violence et les conflits armés.

À propos de MAG en Afrique de l’Ouest :

MAG soutient le développement des pays émergeant de conflits en localisant et en détruisant les restes de guerre, afin que les hommes et les femmes puissent élever leur famille et subsister dans un environnement sûr et sécurisé, à l’abri des menaces de mort et de blessures. L’un des principaux sujets de préoccupation des programmes de MAG à travers l’Afrique de l’Ouest est la sécurité physique et la gestion des stocks (PSSM) et la gestion et la destruction des armes légères (AMD), en œuvrant, avec les autorités nationales responsables de la défense et de la sécurité, à assurer une gestion sûre de l’entreposage ainsi que la destruction des armes et des munitions. Ces programmes intègrent le Sénégal, la Guinée, le Burkina Faso, le Niger, la Sierra Leone, la Mauritanie, le Ghana, la Gambie, le Togo et le Bénin.

 

À propos du poste :

Nos Responsables techniques de terrain sont au cœur de notre activité. Ils gèrent et dirigent activement nos équipes nationales pour exécuter notre travail en toute sécurité et sauver ainsi des vies. Les Responsables techniques de terrain ont à traiter régulièrement avec les autorités nationales de défense et de sécurité locales, y compris la police et les militaires, en ce qui concerne la gestion des stocks d’armes et de munitions. Leurs actions se concentrent sur la construction, la conception et l’organisation d’armureries, la gestion des armes, l’évaluation des besoins en ALPC et en destruction de masse. Ils doivent avoir envie d’être en première ligne, responsables au jour le jour de la gestion de nos interventions techniques. S’impliquer au quotidien auprès de MAG pour sauver des vies représente une incroyable opportunité.

 

Profil du candidat :

Vous devez être qualifié et être habitué aux tâches PSSM/AMD (qualification EOD 3 IMAS minimum), avec une expérience précédente de travail dans une organisation similaire dans le secteur humanitaire ou commercial. Vous devez être prêt à relever les défis qui impliquent de travailler dans un monde en développement, en tant que membre d’une équipe adaptable et engagée, pour sauver des vies dans les communautés qui en ont le plus besoin.

 

Vous devez avoir une maîtrise pratique et professionnelle du français. Connaissance de l’anglais est un plus.

 

Dans le cadre de l’engagement de MAG en faveur de la protection, ce poste est soumis à la vérification des antécédents judiciaires avant que toute offre d’emploi ne soit confirmée.

 

MAG est engagé à respecter les principes de diversité, d’égalité et d’inclusion. Si vous pensez que vous conviendriez à l’un de nos rôles, nous accueillerions votre candidature indépendamment de l’âge, de l’état d’invalidité, de l’origine ethnique, du sexe, de la religion ou de l’orientation sexuelle. Nous nous efforçons de fournir un environnement de travail inclusif et favorable où tous les employés se sentent respectés et soutenus dans la réalisation de leur potentiel.

 

Pour de plus amples informations sur les postes, le formulaire de candidature et des modalités d’inscription, rendez-vous sur le site web de MAG www.maginternational.org/vacancies-at-MAG, avant la date limite fixée au 10 janvier 2021.